Myrtille

Myrtille

Plante vivace originaire de l’Europe, la myrtille est un petit arbuste d’une trentaine de centimètres. Ses fruits sont charnus, acidulés et légèrement sucrés. Les baies de myrtille sont consommées depuis la préhistoire, et aujourd’hui sont cultivés dans nombreuses pays dans le monde.

En 2014, la production mondiale de myrtilles est estimée à 729 000 tonnes dont environ 165 000 tonnes de myrtilles sauvages. Surfaces et volumes mondiaux n’ont cessé de s’accroître ces dix dernières années dans de nombreuses régions du globe en raison d’une demande toujours en croissance.

Postrécolte

Les myrtilles sont des fruits climactériques et développent donc des réponses à l’éthylène ; elles doivent pourtant être récoltées presque mûres puisque la qualité alimentaire ne s’améliore pas après récolte.

Indicateurs de maturité

  • Couleur
  • Teneur en matières sèches solubles

Indicateurs de qualité

  • L’apparence : couleur, taille, absence de défauts
  • La texture
  • La saveur

L’emballage à atmosphère modifiée à 15-20% CO2 et 5-10% O2 destiné à l’expédition réduit le développement de Botrytis cinerea (pourriture grise) et d’autres organismes causant la pourriture, et réduit les taux de respiration et de ramollissement des myrtilles, framboises, et mûres prolongeant ainsi la durée de vie après récolte.

Les couvercles pour palettes et les emballages destinés au confinement de l’atmosphère modifiée sont communément utilisés. Un refroidissement rapide doit précéder la modification de l’atmosphère.

L’exposition à l’éthylène ne stimule pas la maturation des myrtilles, mais l’élimination de l’éthylène de l’air de l’entreposage peut réduire le développement des maladies.

Conditions de stockage :

  • Température optimale : 0°C à 0,5°C
  • Humidité relative optimale : 90 à 95%
  • Durée optimale : 1 à 2 semaines

Les maladies de la myrtille :

  • Pourriture à Botrytis(pourriture grise), causée par Botrytis cinerea, agent pathogène commun aux baies.

Le champignon continue à se développer même à 0°C (32°F) bien que ce développement soit très lent à cette température.

  • Pourriture à Rhizopus, causée par le champignon Rhizopus stolonifer.

Les spores de ce champignon sont généralement présentes dans l’air et se dispersent facilement. Ce champignon ne se développe pas à des températures inférieures à 5°C (41°F). Par conséquent, le contrôle de la température est la méthode de lutte la plus simple.

  • Récolter les myrtilles lorsqu’elles sont presque mûres afin d’obtenir une qualité alimentaire optimale
  • Avant de modifier l’atmosphère de conservation, procéder à un refroidissement rapide
  • Contrôler les apports en O2 et CO2 pour réduire les risques de pathologies ainsi que les taux de respiration et de ramollissement, afin de prolonger la durée de vie du fruit
  • Contrôler la température de stockage pour éviter l’apparition et la prolifération des champignons
  • Eliminer l’éthylène de l’entreposage pour réduire le développement des maladies

Références Myrtille

Contactez-nous

Martin LESQUELEN

France - Export

Manuel PIRIZ

EXPORT
  • Amérique Latine
  • Portugal
  • Espagne
  • Maghreb






En cochant cette case et en soumettant ce formulaire, j'accepte que mes données personnelles soient utilisées pour me recontacter dans le cadre de ma demande indiquée dans ce formulaire. Aucun autre traitement ne sera effectué avec mes informations. * Pour plus de détails sur l’engagement du Groupe : RGPD